Descendance de Joseph-Marie Marquis fils de Charles-François Marquis

Dates à retenir concernant Joseph-Marie Marquis, fils de Charles-François Marquis :

– Né le 17 avril 1729 à Rivière-des-Caps et baptisé le 18 avril 1729 à Saint-André, Kamouraska.

– De 1729 à 1752 : Joseph-Marie passa son enfance sur la terre paternelle en suivant son père. Il fallait défricher, construire, pêcher, chasser afin de se procurer les bases nécessaires à l’alimentation de la famille. Le développement de la terre et l’agriculture constituaient le principal intérêt de Joseph-Marie Marquis; il est mentionné agriculteur, cultivateur, laboureur dans plusieurs documents.

– Mariage de Joseph-Marie, le 27 octobre 1752, à Trois-Pistoles, avec Marie-Françoise Côté, fille de Prisque Côté et de Geneviève-Ursule Bernier de L’Isle-Verte.

– De 1752 à 1809 : La vie active de Joseph-Marie s’est déroulée à Rivières-des-Caps, sur sa terre constituée d’une partie du fief de son père, à vaquer aux soins de sa mère, veuve en 1754, en assumant la tutelle de ses jeunes frères et sœurs mineurs, il s’occupe à l’établissement de ses enfants, il acquiert des terres, effectue des échanges avec des beaux frères, et s’occupe de mettre en valeur les terres que son épouse Marie-Françoise Côté, par voie d’héritage, a acquises à L’Isle-Verte et qui serviront à établir deux fils, Amable et Alexandre Marquis.

*Note de Louise Marquis de St-Pascal dans la Voix des Marquis :  » c’est donc par le biais d’un héritage que Marie-Françoise Côté, femme de Joseph-Marie Marquis, a fait entrer dans la famille Marquis un bout de terrain de L’Isle-Verte car le père de Marie-Françoise Côté, Prisque Côté, était le fils d’un seigneur de l’endroit, Jean-Baptiste Côté. La donation au couple Marquis-Côté a eu lieu le 11 mars 1759″.

* Nota: Joseph-Marie a donc hérité de la terre puisqu’à cette époque la femme ne pouvait hériter, mais ce sont deux de ses fils, Joseph-Amable et Alexandre, qui s’y sont installés.

« La première maison de Joseph-Amable Marquis, le premier arrivant à l’Isle-Verte, était située sur une terre concédée par le seigneur près de la rivière des Vases, dans le premier rang. Sa seconde maison était située dans le deuxième rang. Des vestiges ont été trouvés tout près du tracé actuel de la route 132. La terre de Joseph-Amable Marquis, héritée de sa mère et de son père, a été cultivée par sept générations :

– Son fils Joseph-Amable dit José, époux de Françoise Leduc, et son petit-fils Narcisse Marquis, époux d’Adélaïde Lebel, s’y sont succédés.

– Narcisse a construit la troisième maison sur la terre de ses ancêtres en 1849.

– Achille Marquis, époux de Fébronie Simard, en a pris possession par la suite, après un exil temporaire au New-Hampshire. La terre a été morcelée afin de subvenir aux besoins de plusieurs familles. À cette époque, les maisons de quatre des fils d’Achille (Charles, Didyme, Luc, et Ludger) se succédaient sur le deuxième rang.

– Luc Marquis, époux d’Émilia Lévesque, a ensuite repris le flambeau, suivi d’Aurèle Marquis, époux de Marie-Ange Dubé.

– Aurèle a acheté des terrains jouxtant la ferme et, de ce fait, il a contribué à reconstituer, du moins en partie, la terre d’Achille; mais on est loin du fief initial !

– Aujourd’hui, René Marquis est le successeur de cette longue lignée sur la terre paternelle ».

– Le 28 mars 1809 : Décès de Joseph-Marie Marquis et inhumation au cimetière Saint-André, Kamouraska, (aujourd’hui le Berceau de Kamouraska), après une vie de dévouement.

Descendance de Joseph-Marie Marquis et de Marie-François Côté : 13 enfants

1 – Joseph-Marie (1753-1806) épousa Marguerite Lizotte le 08 mars 1777 à St-Roch-des-Aulnaies, 11 enfants,

2 – Marie-Geneviève (1755- ?) 1e mariage avec Anselme-Alexandre Robichaud le 23 novembre 1775 à Saint- Louis, Kamouraska, 15 enfants dont 5 ont eu une postérité connue; 2e mariage avec Joseph Bergeron le 29 janvier 1822 à Cacouna,

3 – Marie-Rose-Madeleine ( 1757- décès en bas âge),

4 – Marie-Anne (1759- 1821) épousa Pierre Michaud le 07 janvier 1783 à Saint-Louis, Kamouraska, 7 enfants,

5 – Joseph-Amable (1761-1831), épousa Marie-Marguerite Guéret-Dumont, le 16 janvier 1786 à Saint-Louis, Kamouraska, 14 enfants nés et baptisés à l’Isle-Verte,

6 – Paul (1762- ?), épousa Geneviève Leclerc le 26 janvier 1807,

7 – Philippe Hyppolyte (1764-1814), 1e mariage avec Madeleine Roy le 05 sept. 1790 à St-Louis, Kam, ils eurent 8 enfants, 2e mariage avec Marie-Salomée Grant le 05 septembre 1796 à Saint-André, Kam, 14 enfants,

8 – Alexandre (1766-1815) épousa Marie-Geneviève Saint-Laurent le 27 août 1792 à Trois-Pistoles,
11 enfants,

9 – Marie-Judith (1768-1842), épousa Michel Guéret-Dumont le 04 novembre 1788 à Saint-Louis, Kam,
3 enfants,

10 – Marie-Madeleine-Rose (2) (1771- ? ) épousa Jean-Baptiste Serien dit Langlais le 23 janvier 1787 à Saint-Louis, Kamouraska,

11 – Marie-Josephte (1774- ?) 1e mariage avec François Dumont le 27 octobre 1794 à Saint-André, Kam.
2e mariage avec Antoine Paradis le 27 juillet 1812 à L’Isle-Verte,

Ce contenu a été publié dans Charles Le Marquis. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.